Lutte contre le sexisme et le harcèlement

 

Le 10 mars 2017, avec la conférence « Université libre de harcèlement ? », l’ULB entamait un processus de réflexion.

Celui-ci a débouché sur un projet de lutte contre le sexisme et le harcèlement sexuel à l’université, en collaboration avec l'Unversité de Genève.

Ce projet a cinq objectifs :

Le 13 novembre 2017, les règlements de discipline des étudiant·e·s et du corps professoral et scientifique de l'ULB ont été modifiés. Ils incluent désormais l'interdiction explicite de toute discrimination, quel qu'en soit le fondement, ainsi que de toute intimidation, violence, menace ou harcèlement.

Le 23 novembre, à l'occasion de la conférence "Au-delà du décolleté : l'ULB contre le sexisme et le harcèlement à l'université", la campagne d'affichage a été officiellement lancée. De nombreuses affiches de sensibilisation sont présentes à travers le campus, et le seront pendant encore plusieurs mois.

Un réseau de personnes relais a été créé au début de l'année académique 2017-2018. Ces personnes relais (provenant des corps administratif, scientifique, professoral et estudiantin) orientent les victimes et témoins de sexisme et de harcèlement sexuel vers les personnes compétentes pour assurer le suivi de chaque situation.

Nous sommes encore en recherche de personnes relais pour certaines facultés : n'hésitez pas à vous proposer si cette opportunité vous intéresse !

Sur cette page, vous retrouverez de nombreuses informations relatives au harcèlement sexuel : de quoi s'agit-il ? quelles en sont les conséquences ? à qui s'adresser si l'on en est victime ? comment porter plainte ?

En cas de questions, n'hésitez pas à contacter stop.harcelement@ulb.ac.be