À qui s'adresser en cas de harcèlement sexuel ?

--> Retour à la page "Stop harcèlement"
 
 

Vous êtes mal à l’aise mais ne savez pas trop ce qui vous arrive ?

Vous êtes clairement harcelé.e mais ne savez pas à qui vous adresser ?

Voici quelques portes d’entrée.

 

Je suis étudiant·e

« Il y a certainement une personne relais tout près de vous »

La première chose à faire est de contacter une personne relais. Les personnes relais sont à l’écoute des victimes et des témoins de sexisme et de harcèlement sexuel. Elles orientent ces personnes vers les personnes compétentes à même d’assurer le suivi de chaque situation : prise en charge de la victime et, si la victime le souhaite, suivi disciplinaire. Les personnes relais n’assurent pas elles-mêmes le suivi des situations. Elles occupent différentes fonctions au sein de l’ULB (étudiant.e.s, enseignant.e.s, assistant.e.s, personnel administratif, etc.) et sont présentes dans la plupart des facultés, départements administratifs et dans certains cercles d’étudiant.e.s.

La liste des personnes relais est disponible ici.

 

Vous pouvez également vous adresser directement à Aimer à l’ULB, le centre de planning familial implanté sur le site de l’ULB depuis 1968.

Leur équipe pluridisciplinaire est composée de médecins, de psychologues, de psychothérapeutes et d’une juriste – médiatrice familiale. A travers leurs consultations, leurs objectifs sont la responsabilité, l’épanouissement et la liberté dans les relations affectives et sexuelles. Un assistant social est à l’écoute des victimes de sexisme et de harcèlement sexuel. Il assure le suivi des situations à l’aide des autres membres du personnel d’Aimer à l’ULB (aide psycho-médicale et juridique).

Pour contacter Aimer à l'ULB : 02/650 31 31 - http://www.aimeralulb.be/

Si vous désirez porter plainte auprès des autorités de l’ULB ou devant les juridictions belges, rendez-vous sur la page « Je veux porter plainte, comment faire ? ».

 

Je fais partie du personnel de l’ULB

« Il y a certainement une personne relais tout près de vous »

La première chose à faire est de contacter une personne relais. Les personnes relais sont à l’écoute des victimes et des témoins de sexisme et de harcèlement sexuel. Elles orientent ces personnes vers les personnes compétentes à même d’assurer le suivi de chaque situation : prise en charge de la victime et, si la victime le souhaite, suivi disciplinaire. Les personnes relais n’assurent pas elles-mêmes le suivi des situations. Elles occupent différentes fonctions au sein de l’ULB (étudiant.e.s, enseignant.e.s, assistant.e.s, personnel administratif, etc.) et sont présentes dans la plupart des facultés, départements administratifs et dans certains cercles d’étudiant.e.s.

La liste des personnes relais est disponible ici.

 

Les personnes de confiance ont un rôle d’aide psychosociale, elles réalisent les « premiers soins » et peuvent intervenir sur le volet informel. Elles ont également un rôle d’information sur l’aide psychosociale à plus long terme et sur le volet formel.

Le/la conseiller·ère en prévention : son rôle est d’apporter une aide psychosociale, de mettre en place le volet informel ainsi qu’assurer un accompagnement dans le volet formel.

Plus d’informations sur les personnes de confiance et les conseiller·ère·s en prévention sont disponibles ici.

Si vous désirez porter plainte auprès des autorités de l’ULB ou devant les juridictions belges, rendez-vous sur la page « Je veux porter plainte. Comment faire ? ».

 

Numéros d’urgence et autres contacts

En cas d’agression physique ou sexuelle :

Et pour toutes questions : stop.harcelement@ulb.ac.be