Actualités

GRape project - a week to fight rape culture

  • Genre(s) et sexualité(s)

Comment se fait-il que les violences sexuelles soient encore acceptées par notre société?
Le projet ULB/VUB Grape, composé de 4 étudiantes de nos deux universités, lance du 13 au 16 novembre une semaine thématique sur les violence sexuelles et plus spécifiquement sur la notion de culture du viol: A week to fight rape culture.

Au programme, une expo, des conférences-débats et ciné-clubs organisés simultanément à l'ULB et la VUB, dont notamment:

Ce lundi 13 novembre à 16h : vernissage de l'expo "We're not broken" au Foyer culturel du Solbosch. Sur les photos, des victimes de violences sexuelles avec sur la peau des messages inscrits, qui expriment leurs vécus, leurs constats, leurs revendications.

A l'issu du vernissage de l'exposition "We're not broken", le projet Grape ouvrira la semaine thématique par une conférence avec Irène Kaufer, écrivaine féministe, et Patricia Mélotte, docteure en psychologie sociale, spécialisée en genre et coordinatrice du projet de lutte contre le sexisme et le harcèlement à l'ULB. Elles aborderont les questions et définitions suivantes: Qu'est-ce qu'un viol? Quels sont les mythes du viol? Qu'est-ce que la culture du viol? Pourquoi le terme de culture? En quoi en est-on tou∙te∙s responsables? Comment cette culture nous influence et reste présente dans notre quotidien? Comment l'endiguer?
Irène Kaufer abordera le traitement médiatique des violences sexuelles et de la culture du viol. Quelles places et quelles positions adoptent les institutions d'informations? Comment les nouveaux médias (#metoo #balancetonporc) peuvent-ils être l'arène d'une guerre idéologique? Quelle crédibilité ont-ils et comment les médias traditionnels les relayent?

> Ce mecredi 15 novembre à 19h25: conférence gesticulée de Julie Tessuto "Ma petite robe rose et mes nibards". En partageant quelques anecdotes issues de ses expériences personnelles, et en les agrémentant d'un savoir davantage scientifique (chiffres, études, analyses) Julie Tessuto aborde ici la culture du viol - ses mythes, croyances (pubs, films et clips musicaux, psychanalyse) et son invisibilisation consentie (médias, justice, police) - et l'ignorance qui entoure le sexe des femmes, allant de leur éducation à la sexualité à leur accouchement.

+ Consultez l'événement Facebook "A week to fight rape culture" pour le programme complet.